Ernest Pignon-Ernest au Palais des Papes : après le tatouage, le street-art

  
 

 

Deux ans après le double séminaire des tatoueurs Joshua Carlton et Thomas Carli Jarlier, le Palais des Papes d’Avignon accueille une grande exposition et rétrospective d’Ernest Pignon-Ernest, pionnier du street-art.

 

Les origines françaises du street-art

 

Ernest Pignon-Ernest est à l’art de rue ce que Sailor Jerry Collins est au tatouage old school : l’un de ses géniaux précurseurs. "Rien que le vocable « street-art » laisse à penser que c’est né aux États-Unis", regrette l’artiste français, né Ernest Pignon tout court à Nice en 1942. "Les artistes comme Basquiat et Keith Haring ont fait ça au début des années 1980, moi je l’ai fait au début des années 1960", insiste celui qui, à 52 ans, est fait Commandeur des Arts et des Lettres.

 

Avant Basquiat, avant Haring, avant Banksy, avant JR

 

Et il a raison : avant l’influence de Jean-Michel Basquiat sur les murs de New-York, avant celle de Keith Haring sur le métro de la même ville, et des décennies avant l’explosion de Banksy et de JR, Ernest Pignon-Ernest a été le premier à donne vie à des œuvres transformant l’espace. "Mes œuvres, ce ne sont pas mes dessins, c’est ce que provoquent mes dessins dans les lieux dans lesquels je travaille", revendique celui qui, aujourd’hui, a élu domicile entre Ivry et Paris.

 

Les 400 œuvres de l’exposition-rétrospective "Ecce Homo"

 

Vous avez eu la chance de participer au séminaire de tattoo organisé en 2017 par Tatouage & Partage au cœur du légendaire Palais des Papes d’Avignon ? Notre association ne peut que vous encourager à reprendre le chemin du Vaucluse pour l’exposition-rétrospective "Ecce Homo". Consacrée à Ernest Pignon-Ernest jusqu’au 29 février 2020, elle réunit 400 de ses œuvres dans l’imposante nef de la Grande Chapelle. "Ecce Homo" réalise le tour de force d’immerger le visiteur dans le processus créatif de l’artiste – un mécanisme dans lequel se reconnaitront plus d’un tatoueur.

 

Exposition Ernest Pignon-Ernest au Palais des Papes

Jusqu’au 29 février 2020

Août : 9h-20h30

Septembre : 9h-19h

Novembre, décembre, janvier, février : 9h30-17h45

Plein tarif : 12 € (entrée Palais incluse)

Tarif réduit : 10 € (entrée Palais incluse)