Déconfinement : notre entretien avec un conseiller au cabinet du ministre de la Santé

  
 

 

Suite à nos courriers à destination de Jérôme Salomon et Olivier Véran, Tatouage & Partage s’entretiendra le 23 avril 2020 avec un conseiller au cabinet du ministre des Solidarités et de la Santé.

 

La suite direct de notre courrier au DGS M. Salomon

Le 15 avril 2020, notre association écrivait à MM. Olivier Véran et Jérôme Salomon, respectivement ministre des Solidarités et de la Santé et directeur général de la santé (DGS). Sur notre site officiel, nous vous faisions part de la raison d’être de ces courriers : nous enquérir d’une possible autorisation des activités de tattoo dès le 11 mai 2020 (date d’amorce du déconfinement annoncée par Emmanuel Macron), mais aussi et surtout établir une liste de mesures dirigées autant vers les professionnels de l’encrage que vers leurs clients, pour construire un protocole applicable par tous.

 

Réouverture : ce qui prête encore à confusion… et ce qui ne souffre aucune ambiguïté

En effet, nous savons désormais que certains établissements recevant du public resteront fermés après le 11 mai 2020 ; les bars, cafés, restaurants, cinémas, théâtres, salles de spectacle, hôtels et musées devront en effet composer avec plusieurs jours supplémentaires – voire semaines – de clôture. Pour d’autres, les réponses sont ambiguës ; comment bien articuler la réouverture des salons de coiffure, des fleuristes… sans oublier bien sûr et surtout, les lieux de l’enseignement primaire et secondaire ?

 

C’est dans ce contexte que, le 21 avril, le bureau de Tatouage & Partage a reçu une réponse favorable émanant du secrétariat du docteur Grégory Emery, conseiller au cabinet du ministre des Solidarités et de la Santé. Ce dernier nous accordera un entretien le jeudi 23 avril.

 

Des annonces encourageantes pour Tatouage & Partage et le SNAT

Si nous nous félicitons de l’espoir provoqué par ce rendez-vous, nous nous réjouissons également de la réponse positive obtenue par le SNAT le 20 avril.  À la suite de courriers envoyés eux aussi aux instances concernées, le Syndicat National des Artistes Tatoueurs est entré en relation avec M. Xavier Geoffroy, chef de cabinet de la ministre du Travail, Mme Muriel Pénicaud.

 

Nous ne doutons pas qu’à nous deux et soutenues par nos adhérents, nos associations parviennent à faire avancer notre cause commune : celle de reprendre au plus vite une activité qui nous permettra de subvenir à nos besoins, à ceux de nos proches, mais aucunement au détriment de la santé publique.

 

Une question ou une remarque ? Nous essayons de répondre le mieux possible à toutes vos suggestions envoyées via Facebook ou sur contact@tatouage-partage.com. Merci à tous.