Réouverture des studios de tattoo : le protocole sanitaire Tatouage & Partage

  
 

 

Retrouvez en détails le protocole sanitaire proposé par Tatouage & Partage en vue d’une réouverture des studios de tattoo et de piercing dès le 11 mai 2020, en ce moment à l’étude au ministère des Solidarités et de la Santé et au ministère du Travail.

 

Remarques préliminaires

 

Suite à l’entretien téléphonique du jeudi 23 avril 2020 entre le président de Tatouage & Partage et le conseiller au cabinet du ministre des Solidarités et de la Santé le docteur Grégory Emery, notre bureau a pu soumettre aux instances concernées un protocole pour permettre la réouverture des salons de tattoo du pays dès le 11 mai. Le 6 mai, notre bureau a reçu un e-mail expédié par M. Jérôme Salomon. L’actuel DGS (Directeur général de la Santé) nous y informe que les recommandations émises par notre association dans le cadre du protocole sanitaire visant à une réouverture des studios de tattoo et de piercing dès le 11 mai 2020 sont en accord avec celles du ministère de la Santé.

 

Notre demande de réouverture au 11 mai est fondée pour deux motifs qui sont les suivants

 

Raisons sanitaires :

 

  • Nous sommes déjà astreints à des normes d’hygiène importantes
  • Nous avons l’habitude d’appliquer des gestes barrière pour éviter les contaminations croisées
  • Désinfections des surfaces, du matériel, utilisation de matériel à usage unique
  • Nous portons déjà des gants au quotidien et pour bon nombre d’entre nous, également des masques
  • Masques et gestes barrières et désinfection des locaux sont les éléments à renforcer pour éviter la transmission qui se fait principalement par voie respiratoire

 

Raisons économiques :

 

  • Un certain nombre d’entre nous n’ont pas le droit au chômage, ni aux aides du plan d’urgence mis en place par le Gouvernement
  • Les assurances ne couvrent pas la perte d’exploitation
  • Beaucoup d’entre nous travaillent en couple et n’ont donc pas de possibilité de rentrées d’argent autres que leur activité de tatouage et de piercing

 

Voici donc un protocole qui a été réfléchi avec nos adhérents et que nous souhaitons vous proposer. Il est à la fois utile et simple à mettre en place, ce qui évitera bien entendu que certains ne le mettent pas en pratique car trop onéreux ou complexe à activer :

 

  • Les personnes voulant se faire tatouer ou percer doivent venir seules
  • À l’arrivée du client, il doit y avoir un lavage des mains avec une solution hydroalcoolique mise à disposition à l’accueil
  • Des gants doivent être mis par le tatoueur et le client, à changer toutes les deux heures
  • Disponibles à l’accueil
  • Attention : la solution hydroalcoolique ne doit pas être mise sur les gants
  • Un masque doit être porté à la fois par le client et le tatoueur ; si le client n’en a pas, ils doivent être mis à disposition par le studio à l’accueil également
  • Préférer les masques jetables aux masques lavables
  • Si lavables, il faut les laver au minimum à 60°
  • Les effets personnels (clés, téléphones portables, etc.) doivent être mis dans des sachets à usage unique et placés hors zone de travail

 

Les gestes barrières

 

  • Pour entrer dans la zone de travail, des sur-chaussures seraient un vrai plus en terme de limitation d’une potentielle contamination des surfaces
  • Porter des gants pour le client et le tatoueur en continu, à changer toutes les deux heures en cas de port prolongé
  • Cela permet également de stopper les automatismes de se toucher le visage
  • Porter un masque en continu tant pour le tatoueur que pour le client
  • Si le port du masque est impossible pour le client (surtout en piercing), il faut que le tatoueur ou perceur porte une visière en plus d’un masque
  • Tousser, éternuer dans le pli du coude
  • Mouchoirs, gants, masques jetables
  • Garder 1 mètre de distance lors des rendez-vous explicatifs
  • Garder 1 mètre de distance entre les tatoueurs dans le studio et les clients qui se font tatouer simultanément
  • Pas de bise ou poignée de main
  • Ne pas accepter d’accompagnant
  • Vêtements larges et propres pour faciliter l’accès à la zone à tatouer ou percer
  • Pas de bijoux
  • Dépose des manteaux, vestes etc. hors zone de travail

 

Protocole en studio de tatouage

 

  • Nettoyage des locaux à l’ouverture et à la fermeture du studio
  • Les surfaces du haut vers le bas
  • Accent mis sur les poignées de porte et poignées de placard
  • Éviter les appareils aspirateurs
  • Mettre en place un planning hebdomadaire de ménage avec heure de début, heure de fin et signature de la personne chargée du ménage
  • L’aération des milieux et des pièces confinées doit avoir lieu pendant 15 minutes régulièrement, au minimum toutes les 3 heures

 

Entre chaque client

 

  • Nettoyage de la zone de travail
  • Désinfection des assises
  • Désinfection des surfaces
  • Désinfection des sols
  • Désinfection du matériel réutilisable
  • Isoler les déchets mous
  • Utiliser les produits répondant aux normes NF 1040 et NF 1275 en spray et détergent

 

Généralités

 

  • Affichage des consignes en lien avec le Covid-19 sur la porte d’entrée des studios de tatouage et piercing
  • Afficher les fiches INRS sur le lavage des mains, pour enlever gants et masques dans tous les lieux où doivent s’effectuer ces procédures
  • Enlever les magazines, books et stylos pouvant être manipulés par plusieurs personnes dans la même journée
  • Favoriser le paiement par CB ou chèque ; en cas de règlement en numéraire, demander au client de mettre l’appoint dans une enveloppe qui pourra être désinfectée dans une boite à UV
  • Éviter de tatouer ou percer les personnes de plus de 70 ans ; c’est déjà le cas pour les femmes enceintes, les personnes ayant des maladies chroniques ou de longue durée (hépatite, HIV, diabète, problème cardiaque, etc.)